Livres
Book

2017, 50 pages, 19 × 30 cm,15 couleurs sérigraphié

2017, 50 pages, 19 × 30 cm,15 couleurs sérigraphié

Passport éditions N°1 contes et légendes du Japon

Passport éditions N°1 Tales and Legends from Japan

2018, 50 pages, 18×28 cm, risograph print, covver in silkscreen

2018, 50 pages, 18×28 cm, risograph print, covver in silkscreen

Passport éditions N°2, contes et légendes de Novège

Passport éditions N°2, Tales and Legends from Norway

2018, 30 pages, 480×640 mm, offset

2018, 30 pages, 480×640 mm, offset

Magazine sur le thème de l’espace réalisé avec 20 autres illustrateurs, realisation du poster interieur et de la couverture en collaboration avec Joachim Galerne.

Magazine on the theme of space produced with 20 other illustrators. Design of the interior poster and cover in collaboration with Joachim Galerne.

2019, 283 x 344 mm, 72 pages, impression laser

2019, 283 x 344 mm, 72 pages, impression laser

Série de 30 assiettes composées avec des décalcomanies lors d’une résidence à Limoges. Catalogue de présentation de la collection d’assiettes.

Series of 30 plates decorated with decals during a residency in Limoges. Presentation catalog of the plate collection.

2019, 170 × 220 mm, 162 pages, sérigraphie et laserprint

2019, 170 × 220 mm, 162 pages, sérigraphie et laserprint

Mémoire de fin d'étude sur la transition dans l'imaginaire des personnages de bandes dessinées. Comment dans la bande dessinée, l’imagination du personnage peut être représentée et quel impact cette représentation peut avoir sur le lecteur. Dans ce mémoire, j'ai analysé huit œuvres narratives. J'ai examiné les frontières entre «le réel» et «l'imaginaire» dans la fiction, en particulier: Les frontières visibles dans la série Philémon, et les transitions temporelles dans Tintin et Le Secret de la licorne, évasion imaginaire du quotidien déplaisant chez Irène et le Clochards, Asterios Polyp, Ultra Heaven, Arsène Shrauwen, et enfin, des livres sans transitions qui brouillent l'imaginaire de l'auteur, du personnage et du lecteur comme dans Immersion Program ou Toxic. Le lecteur ne maîtrise pas les frontières entre le monde imaginaire et la réalité dans le récit fictif.

 

My master thesis on transition in the imagination of comic book characters. How, in comics, the character’s imagination can be represented, and what impact this representation may have on the reader. In this thesis, I analyzed eight narrative works. I examined the boundaries between «the real» and «the imaginary» in fiction, in particular: The visible borders in the series Philemon, and time transitions in Tintin and The Secret of the Unicorn, imaginary escape from  unpleasant daily life in Irene and the Tramps, Asterios Polyp, Ultra Heaven, Arsène Shrauwen, and finally, books without transitions that blur the imagination of the author, of the character and the reader as in Immersion Program or Toxic. The reader does not master the boundaries between the imaginary world and reality in the fictional narrative.

2020, 140 x 210 mm, 120 pages, impression lazer

2020, 140 x 210 mm, 120 pages, impression lazer

Illustration et graphisme pour une pièce de theâtre édité par Alt.

Illustration and lay-out for a play edited by Alt.